Que choisir comme placement financier ?

Un placement financier est destiné à mobiliser une somme d’argent ou montant d’épargne pendant une certaine durée.Vous pouvez aussi investir cette somme dans des montages financiers. L’argent se trouve sur les comptes d’une société financière de type banque, compagnie d’assurance, ou société de gestion financière. Le but d’épargner de l’argent ou d’acheter des parts de sociétés est de récupérer votre épargne initiale avec en supplément d’intérêts.

Un placement financier ou investissement financier est un terme purement financier qui impressionne et reste vague. On le traduit notamment par de l’épargne qui rassure davantage.

Quelle est la différence entre un livret bancaire et un livret d’épargne réglementé ?

placement financier

Les placements financiers reconnus à la majorité sont les livrets épargne. Il est fréquent d’avoir de l’épargne non utilisée et non rémunérée. En matière de placement, l’AMF (Autorité des marchés financiers) recommande d’avoir au moins 3 mois de salaires en épargne de précaution. Cette somme d’épargne va faire face aux dépenses imprévues. Cette épargne de précaution est indispensable pour gérer votre quotidien en toute sérénité.

Retenez que chaque année, le coût de la vie augmente et cela représente l’inflation. Cela traduit que toute épargne dormante et rémunérée en dessous de l’inflation se dévalorise.

En effet, la somme d’argent disponible sur le compte courant est rémunérée 0€. Donc tous les ans, vous réduisez la valeur de l’argent à hauteur de l’inflation.

Généralement, le contribuable français a un Livret A, LDD, et potentiellement un PEL, CEL. Ces comptes d’épargne sont rémunérés et l’argent est disponible de suite.

Livret A et LDD sont des supports d’épargne sans frais et les intérêts versés sont exonérés d’impôts sur le revenu et de prélèvements sociaux.

Livret A

Le taux d’intérêt est fixé par l’Etat 2 fois chaque année.

Le taux du livret A est à 0,50% depuis 1er février 2020. Son taux était à 0,75% depuis le 1er août 2015.

Le livret A est limité à un par personne sauf si le compte a été ouvert avant le 01/09/1979.

Son plafond du livret A est de 22 950 €. Les intérêts cumulés peuvent dépasser le plafond.

LDD

Le livret de développement durable (ancien Codevi). Le livret LDD est aussi limité à un par personne Son taux d’intérêt est à 0,50% depuis le 1er février 2020. Le plafond du LDD est de 12 000 €.

PEL

L’épargne constituée est destinée pour un achat immobilier. Le taux d’intérêt est à 1% et le plafond du PEL est de 61 200 €.

CEL

Le taux d’intérêt est à 0,25% et le plafond du CEL est de 15 300 €.

Vous pouvez trouver la liste des différents comptes d’épargne disponible sur le site service public. Vous avez aussi la possibilité de trouver :

  • Livret de développement durable et solidaire (LDDS)
  • Livret d’épargne populaire (LEP)
  • Livret jeune (LJ)
  • Compte épargne logement (CEL)
  • Plan d’épargne retraite populaire (Perp)
  • Livret d’épargne bancaire
  • Compte à terme (CAT)

Ce récapitulatif des différents livrets épargne souligne que avez d’autres moyen de faire rémunérer votre argent dormant.

Après avoir vu les différents livrets d’épargne, nous allons parler d’autres supports. Les contrats d’assurance vie en fond euros et unités de compte ainsi que l’épargne salariale.

Assurance vie

L’assurance vie est une enveloppe juridique et fiscale. Nous distinguons deux types de contrat en France. Les contrats en fonds euros d’un coté et les contrats en unités de compte de l’autre.

Les contrats unités de compte

  • OPCVM : SICAV, FCP, fonds indiciels (trackers / ETF)
  • Fonds immobiliers : SCI, SCPI, OPCI
  • Certificats
  • Produits structurés

Epargne salariale

  • Epargne salariale et retraite collective : PEE, PERCO
  • L’épargne retraite individuelle : PER
  • Sociétaires : FIP, Dutreil
  • Les fonds communs à placement spécifiques
  • Les fonds de placement dans l’immobilier

Au regard du résultat de votre audit patrimonial ainsi que du profil investisseur, la recommandation va répartir l’épargne sur des supports d’épargne sécurisés équilibrés ou dynamiques.

Pour avoir une vue d’ensemble de l’épargne. Il faut aborder les placements financiers en bourse. En effet, les produits concernés sont bien entendu les actions et obligations.

Découvrez les meilleurs rendements des placements financiers

placement financier

Constituer votre patrimoine et diversifier votre épargne pour trouver le meilleur rendement en fonction de votre profil. Il est indispensable de fixer un horizon de placement financiers. 2 ans, 5, ans, 10 ans ou plus ? Sous combien de temps voulez vous récupérer votre argent ? On parle aussi de retour sur investissement.

L’horizon de placement permet de définir le support d’épargne. D’autre part, au vu du contexte économique et financier incertain, le placement financier doit être sans risque. De plus, il ne faut pas négliger l’impact fiscal. Le placement financier s’analyse par rapport à sa rentabilité, la prise de risque associée et la fiscalité. Retenez que plus la rentabilité est importante et plus le risque financier de perte en capital est fort. Sur le marché financier, il est facile de séparer les produits sécurisés qui conservent le capital initial et les produits à risque élevés. Par défaut, les placements à risque sont ceux qui ont les meilleures rentabilités.

Tout placement financier doit être cohérent par rapport à l’épargnant et son profil investisseur. Cette réglementation protège l’investisseur. Ce profil de risque est imposé par l’AMF.

► Lire aussi le dossier sur l’épargne : Pourquoi épargner ?

Quels placements choisir pour une durée de 0 à 2 ans ?

Une durée de placement courte peut être assimilé à un besoin de trésorerie pour des travaux, un voyage, un achat. Cette somme provient souvent de la vente d’un bien immobilier, d’une société, d’une prime, d’une donation…Si vous voulez placer l’argent sur une courte durée mais en allant chercher de la rentabilité. Voici une liste de placements financiers à court terme sur lequel vous renseigner en détails.

  • les comptes à terme
  • le crowdfunding immobilier
  • les obligations
  • les produits structurés

Le compte à terme est un compte d’épargne seulement proposé par une banque avec un taux et un capital garanti. Ce placement offre une rentabilité sur un dépôt d’argent. La banque fait travailler votre argent sur une durée fixe. L’argent est bloqué pendant cette durée et aucun retrait n’est possible.

Le Crowdfunding

Le crowdfunding représente un financement participatif. Il donne la possibilité de financer un projet en faisant appel à des particuliers par le biais d’une plateforme en ligne appelé crowdfunding. Toujours dans la même optique de protéger le placement financier et les investisseurs. Le crowdfunding concerné est validé bien avant d’être proposé.

Les Obligations

L’obligation représente un titre de créance. Vous prêtez de l’argent et vous êtes remboursé avec un taux définit. Le rendement de l’obligation est fonction des possibilités du créancier à rembourser. Les obligations d’Etats sont les plus sûres avec une faible rentabilité. En revanche, les obligations d’entreprises sont plus risquées mais proposent une rentabilité plus élevée.

Les Fonds structurés

C’est une solution complexe mais ce type de placement fait l’objet d’un montage opéré par un gérant financier (structureur). Ce dernier adapte une stratégie d’investissement en fonction de paramètres précis en amont (évolution des indices boursiers, des taux, des matières premières, etc). Les fonds structurés offrent la possibilité de bénéficier d’une performance importante avec des gardes fous de protection de votre investissement. L’idée est de minimiser les pertes en gagnant davantage !

Les produits structurés

Les produits structurés est un mélange de placements financiers (exemples : indices boursiers, taux, matière première, action, etc) et de produits dérivés. Le montage est géré par un expert de la gestion financière. Il établit une stratégie afin d’obtenir une forte rentabilité. Les produits structurés offrent un rendement conséquent et une solution sécurisée. Il faut retenir que le résultat de ce placement se constate à chaque date anniversaire.

► Dossier : Comment placer son argent pour augmenter ses revenus ?

Quels placements choisir pour une durée de 3 à 5 ans ?

Une durée de placement à moyen terme offre la possibilité de diversifier les placements financiers et de trouver des supports avec une bonne rentabilité. Informez vous sur les placements financiers à moyen terme :

  • SICAV et FCP (Fonds Commun de Placement)
  • FPS (Fonds professionnels spécialisés)

Les SICAV ou FCP sont des placements collectifs. Ils offrent la possibilité d’investir sur les marchés financiers avec zéro gestion. Ce placement financier permet de belles performances car il est géré par un spécialiste financier.

Les Fonds professionnels spécialisés (FPS)

Les FPS offrent la capacité d’investir sur tous les marchés monétaire, obligataire et action. Le ticket d’entrée pour investir sur ce placement est d’environ 100 000 euros.

Quels placements choisir pour une durée supérieure à 10 ans ?

La durée de placement sur le long terme est le placement par défaut. L’horizon de placement de 7 à 10 ans s’adapte parfaitement au placement immobilier.

Les actions

Une action est une part du capital d’une entreprise. L’action a la possibilité d’être côté en bourse. Détenir une action signifie que vous êtes propriétaire d’une quote part de la société en question.

L’investissement en actions est très rentable mais n’est pas certain. En effet, il est possible de gagner beaucoup d’argent mais vous pouvez en perdre également. La hausse ou la baisse de votre portefeuille d’actions évolue en fonction du contexte économique, des données macro et micro économiques.

Il existe 2 supports pour investir actions: un compte-titre ou un PEA (Plan d’Epargne en Actions).

PEA Plan épargne action

C’est produit d’épargne réglementé. Il offre la possibilité  d’acquérir un portefeuille d’actions d’entreprises. On distingue deux types de PEA : le PEA classique (banque ou assurance), et le PEA-PME.

Les SCPI (Société civile de Placements Immobiliers) : Définition et informations

placement financier

Les SCPI permettent de réaliser un investissement immobilier via une société de gestion. Cette dernière utilise l’argent des investisseurs afin de developer un parc immobilier. On appelle également les SCPI de la pierre papier. En d’autres terme, c’est un investissement qui permet d’investir de manière indirecte dans l’immobilier. Les SCPI (Sociétés Civiles de Placement Immobilier) sont constituées de parcs immobiliers destinés pour des bureaux, habitations, commerces, entrepôts, crèches, écoles, hôpitaux.

La pierre papier désigne un investissement financier sous forme de parts (Papier) permettant d’investir de façon indirecte en immobilier (Pierre).

Acquérir des parts de SCPI est synonyme de devenir propriétaire d’une quote part d’un parc immobilier. Les SCPI achètent des immeubles, gèrent la gestion locative, encaissent les revenus. En fonction de votre investissement, vous percevez les loyers issus de la SCPI.

En plus des SCPI de rendement, il existe aussi des SCPI fiscales. La plus performante est la SCPI Pinel qui permet de bénéficier des avantages des SCPI et de la loi Pinel.

La SCPI est associée à une durée de détention long terme. Des frais de souscription sont à prévoir mais il seront prélevés à la revente. Vous pouvez également retrouver et investir sur des SCPI à l’intérieur d’une assurance vie.

Pour aller plus loin sur la SCPI et étudier si ce placement financier est fait pour vous ?

Audit sans engagement

Les FCPI / FCPR

Les Fonds Communs de Placement dans l’Innovation se définit comme un investissement au sein de sociétés à la fois « innovantes et risquées ». L’investissement à risque peut être très performant mais également très risqué. L’argent est indisponible pendant 5 ans afin de bénéficier de l’avantage fiscal.

Le FIP

Le Fonds d’Investissement de Proximité représente un placement dont le capital est non garanti. De plus l’argent est bloqué pendant 5 ans. C’est un placement au sein de petites et moyennes entreprises non cotées. En revanche vous bénéficiez d’avantages fiscaux.

Que représente le marché des placements financiers ?

Historique des placements financiers

Les placements financiers peuvent impressionner du fait qu’ils sont peu connus. Afin de comprendre le contexte des placements financiers. Nous allons remonter à son origine.

Les marchés financiers ne sont pas une invention du XX ème siècle. En effet, un historique des placements financiers remonte jusqu’à l’empire romain.

L’une des toutes premières bourse mondiale a été crée en 1460 à Anvers. Mais le marché financier s’est concrètement établit au XVI ème siècle en France et en Europe avec le lancement d’emprunts publics (du type rente perpétuelle) et aussi par l’apparition de bourses de commerce (où l’on s’échange des effets de commerce, des lettres de change).

La compagnie hollandaise des Indes Orientales en 1602 a lancé la société cotée et le financement par la vente de ses actions au grand public. Et c’est au XVII ème siècle que le premier krach boursier est apparu avec un aspect spéculatif sur les bulbes de tulipes en 1630.

Le XVIIIème siècle est marqué par l’arrivée de la bourse de cotation d’actions à Paris en 1724 à Londres en 1773, à New York en1792.

La définition du marché financier est l’intersection de l’offre et la demande de capitaux.

Pour faire simple, les entreprises et les organismes publics recherchent des capitaux et utilisent l‘épargne des ménages. Ces derniers sont eux même à la recherche de placements pour atteindre des objectifs d’épargne, pour leur retraite ou diverses raisons.

Des marchés financiers

Le marché action est le marché le plus connu et sollicité. Sur ces marchés sont négociés les titres de propriété des sociétés cotées.

Le marché obligataire est celui où l’on parle d’emprunts : d’obligations d’entreprises, d’emprunts d’état ou des organismes publics. On distingue deux grands marchés :

Le marché de devises qui est par défaut le marché le plus liquide au niveau mondial.

Les principales devises échangées sont l’Euro, le Dollar US, la Livre Sterling, le Franc Suisse, le Yen sans oublier le Dollar Canadien et le Dollar Australien.

Le marchés de matières premières est un échange des produits tel que le blé, le pétrole, le zinc par exemple.

Distinction réglementaire

On parle de marché monétaire, de marché des changes, de marché obligataire sans oublier le marché réglementé et celui de gré à gré.

Le marché réglementé

L’objectif d’un marché réglementé est une sécurisation du marché grâce à des normes réglementaires. C’est L’AMF (Autorité des marchés financiers) qui fixe les règles du marché.

D’après l’article  L 421-1 du Code monétaire et financier,  « un marché réglementé d’instruments financiers est un système multilatéral qui assure ou facilite la rencontre, au sein et selon des règles non discrétionnaires, de multiples intérêts acheteurs et vendeurs exprimés par des tiers sur des instruments financiers, d’une manière qui aboutisse à la conclusion de contrats portant sur les instruments financiers admis à la négociation dans le cadre des règles et systèmes de ce marché, et qui fonctionne régulièrement conformément aux dispositions qui lui sont applicables ».

Le marché réglementé est un système multilatéral qui va faciliter la rencontre des ordres. Sur un marché réglementé, les ordres sont entièrement centralisés. Cela signifie que les meilleures offres et les meilleures demandes sur le marché sont affichées. Les donneurs d’ordres restent anonymes.

Le marché est encadré par des « règles non discrétionnaires ». Cela force les intervenants de marchés à traiter de manière équitable toutes les contreparties. Par conséquent, un petit porteur doit être traité de la même manière qu’un institutionnel.

En France, le statut de « marché réglementé » est validé par le ministre de l’économie dont la proposition est soumise par l’AMF. Aujourd’hui, on distingue 3 marchés réglementés en France :

  • Euronext Paris concernant les titres
  • MATIF concernant les contrats à terme
  • MONEP concernant les contrats d’options

Les organismes de régulation et de contrôle sont indépendantes et publiques. Leurs missions principales :

  • Protéger l’investisseur et les particuliers,
  • Vérifier la stabilité des marchés financiers.
  • Communiquer l’information la plus précise possible des marchés

Ces organismes de contrôle agissent de manière direct sur les opérations, les placements d’épargne, les marchés (les places de cotation) et les Prestataire de Service Investissement. On assimile généralement les organismes de contrôle au «  gendarme de la bourse  » du fait qu’ils ont un pouvoir répressif via des amendes ou des interdictions d’exercice. En effet, un Prestataire de Service Investissement peut se voir perdre son agrément sur décision de l’autorité.

L’organisme de régulation le plus célèbre : la Security and Exchange Commission aux Etats-Unis. Sa création remonte à 1929.

En France, l’AMF a été créée en  2003, par la fusion de la COB (commission des opérations de bourse), du CMF (conseil des marchés financiers) et du CDGF (Conseil de discipline de la gestion financière). Elle contrôle en totalité les sociétés de gestion.

L’AMF exerce quatre types de responsabilités :

  • réglementer
  • autoriser
  • surveiller
  • sanctionner

Pour conclure, il existe différentes formes de placements financiers. En fonction de votre objectif, de votre situation, de l’horizon de placement, de votre profil de risque, et de la somme dont vous disposez les recommandations pourront être différentes.

Le conseiller en gestion de patrimoine vous accompagne afin d’établir un bilan patrimonial. Conseils & Capital travaille en liberté de conseil sans produit en stock. Cela permet d’aller chercher le produit vous correspondant sur le marché. 

Prenez rendez-vous, c’est gratuit et sans engament.

Rendez-vous
Call Now Button

Simulation investissement

Simulateur investissement

Simulation Investissement

Découvrez comment créer du capital

Simulation Pinel

Simulation Pinel

Découvrez comment ne plus payer d'impôt pendant 9 ans !

 

 

x